L’olive Aloreña. Unique olive d’Espagne avec A.O.C (Appellation d’origine contrôée).

alorenas-aceitunas-variedad

  1. Les caractéristiques de l’olive aloreña

L’olive aloreña est une variété d’olive de table autochtone du canton de la Vallée du Guadlahorce (Málaga) où se localise sa zone de production La forme du fruit est ovoïdale, similaire à une pomme aussi bien du point de vue de la forme comme de la couleur. L’olive aloreña est semblable à une petite pomme ce qui explique que beaucoup la confonde avec l’olive manzanilla. Cependant, il s’agit de deux fruits totalement différents aussi bien de par leur couleur que de par leur forme ou taille.

La cavité pédonculaire de l’olive aloreña est circulaire, profonde et ample. Cependant, les caractéristiques qui la distinguent le plus sont :

–          Noyau flottant qui se détache facilement de la chaire

–          Bonne relation entre chaire et noyau.

–          Homogénéité.

–          Texture croquante

–          Fermeté de la chaire

–          Calibre entre 140 y 260

Verdeo aceituna aloreña

  1. L’olive Aloreña: únique olive espagnole avec Appellation d’origine contrôlée (A.O.C)

L’existence de l’olive aloreña remonte à l’époque phénicienne et sa production et commercialisation n’ont pas cessé depuis plus de 2000 ans. Traditionnellement, consommée à Malaga et dans la Vallée du Guadalhorce, l’olive aloreña a sans doute été exportée vers des contrées aussi éloignées que Cuba, les Etats-Unis, l’Angleterre, la Colombie ou Puerto Rico, tel que l’indique les sources historiques et laisse supposer la renommée qu’elle acquiert dès le XVIIIème siècle. En effet, le dictionnaire de Pascual Madoz indique déjà en 1770 qu’Álora possède “des olives vertes très réputées” et l’historien et oenologue Don Cristóbal Medina Conde présentait les olives aloreñas comme “les meilleures olives d’Espagne”.

Depuis lors, la qualité et renommée des olives aloreñas n’ont cessé de grandir et grâce à l’effort des agriculteurs et des municipalités de la Vallée du Guadalhorce, l’olive aloreña est devenu en 2009 la première et unique olive d’Espagne bénéficiant du statut d’Appellation d’Origine Contrôlée (A.O.C) (Real Orden del 7 de abril de 2009).

  1. Lieu de production de l’olive aloreña

La zone de production de l’olive aloreña se situe au sud-est de la province de Malaga et englobe 19 municipalités de la Vallée du Guadlahorce: Alhaurín de la Torre, Alhaurín el Grande, Álora, Almogía, Alozaina, Ardale, El Burgo, Carratraca, Cártama, Casarabonela, Coín, Guaro, Málaga, Monda, Pizarra, Ronda, Tolox, El Valle de Abdalajís y Yunquera.

  1. La préparation des olives aloreñas.

tazón aceitunas aliñadas

La préparation des olives aloreñas est aussi très particulière puisqu’il s’agit d’olives saumurées. Étant donné leur faible contenu en oleuropréine (composant amère de l’olive), les olives aloreñas n’ont nul besoin d’être traitées avec de la soude caustique. L’assaisonnement de l’olive aloreña s’effectue avec du thym, du fenouil, de l’ail et du poivron, même s’il existe différentes manières selon les villages, les zones et mêmes les fermes.

Les caractéristiques de l’Olive Aloreña varient en fonction du degré de fermentation naturelle du produit :

–          Olives Vertes fraîches: olives de couleur vert clair, odeur à fruit vert et herbes très agréable. Texture ferme et croquante. Saveur amère.

–          Olives au style traditionnel: olive assaisonnée de couleur vert-jaune. Son odeur suggère les fruits frais et les condiments qui l’assaisonnent. Texture moins ferme. Saveur légèrement amère.

–          Olives saumurées: olives qui ont complété leur processus de fermentation. De couleur jaune-marron et odeur à fruit mûr et à herbe fraîche. Goût acide qui annule l’amertume et saveur piquante après dégustation.

Denominación de origen protegida

Deja un comentario

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *